La stratégie du Président Poutine visant à augmenter les réserves russes d’or s’est avérée la meilleure dans le contexte de la pandémie de Covid-19 et de la crise économique, relate le Deutsche Welle citant Holger Zschäpitz, rédacteur en chef du département économique du journal allemand Die Welt.

Le Président russe a misé sur l’or en augmentant les réserves nationales pendant des années et cette stratégie s’est révélée payante alors que le prix de l’or a grimpé après le début de la pandémie de Covid-19, estime Holger Zschäpitz, rédacteur en chef du département économique du journal allemand Die Welt, cité par le Deutsche Welle.

L’expert a admis avoir eu tort en affirmant dans son article de 2015, «La soif fatale d’or de Vladimir Poutine», que la Russie s’était fourvoyée dans le piège des réserves d’or. L’analyste a changé d’avis suite à la hausse record du prix de l’or de 1.500 à plus de 2.000 dollars l’once en 2020.

«M.Poutine voulait réduire la dépendance des réserves russes vis-à-vis du dollar américain et il a habilement accompli cette mission géopolitique grâce à l’or. Il agit intelligemment dans ce domaine et réussit», a indiqué M.Zschäpitz.

Au 13 août, les réserves d’or et de devises russes s’élevaient à 600 milliards de dollars, soit plus que le niveau record historique d’août 2008, a annoncé la Banque de Russie.

Lire la suite de cet article >>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *