Trop de logements meublés dans les grandes métropoles ?

La crise a ralenti l’activité touristique, les meublés touristiques reviennent donc sur le marché de la location classique. Les taux de meublés explosent donc dans certaines villes.

(BFM Immo) – Depuis un an, victime des restrictions mises en place pour lutter contre l’épidémie de Covid-19, l’activité touristique est fortement ralentie. Si cela pénalise la location saisonnière, cela développe la location meublée traditionnelle. Le baromètre SeLoger montre, en effet, que dans certaines villes le taux d’annonces pour des locations de meublés explose. Les propriétaires de biens meublés ne louant plus sur les plateformes de location touristique entre particuliers comme Airbnb se sont en effet largement reportés sur de la location meublée classique.

Sur les sites de SeLoger, le volume d’annonce de meublés à louer accuse une hausse spectaculaire (+90% au niveau national), en particulier dans certaines grandes villes françaises. C’est Amiens qui décroche la palme de la plus forte hausse de son volume d’annonces de meublés (+ 490 % sur 1 an). Le nombre d’annonces y a ainsi été quasiment multiplié par 6. La préfecture de la Somme détient également le record de la plus forte évolution du taux de meublés, avec un bond de 131% sur un an.

Lire la suite de cet article >>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *