Ralentis par le dollar, les prix de l’or devraient remonter d’ici à la fin de l’année

Les prix de l’or accusent une baisse de 0,75% ce jeudi, à 1944$ l’once au comptant sur les cours CFD d’IG.

La valeur refuge est ralentie par une reprise du dollar (EUR/USD à -0,25%) après la décision de politique monétaire de la Fed et l’intervention de Jerome Powell hier soir.

La Réserve fédérale américaine a indiqué qu’elle n’augmenterait pas ses taux d’intérêts directeurs avant 2024 alors qu’elle s’était précédemment engagé à les maintenir à leur niveau actuel jusqu’en 2023.

Le cours de l’or ralenti par le dollar

Mais elle s’est montrée plus optimiste sur la relance américaine, en prévoyant une chute du PIB de 3,7% seulement cette année contre -6,7% anticipés en juin. Cette moindre récession devrait aussi s’accompagner d’un taux de chômage moins important que prévu à 7,6% alors que la Fed tablait il y a trois mois sur 9,3%.

Ces annonces positives sur la croissance des Etats-Unis ont fait rebondir le billet vert à 1,1882 face à l’euro hier soir, entraînant le cours de l’or à se replier sous les 1940$ ce jeudi au petit matin.

Les indices ont réagi globalement négativement, rapidement passés dans le rouge à la fin de la conférence de presse de Jerome Powell, vers 21h. Ce matin, les marchés actions européens sont en repli de 0,8% à 0,9%. Les futures de la bourse de New York baissent plus franchement : les contrats à terme sur le Dow Jones décrochent de 1,2%, ceux du S&P 500 de 1,4%, et ceux du Nasdaq de 1,6%.

Pas assez dovish pour les uns, trop optimiste pour les autres, la Fed a laissé les investisseurs sur leur faim, « pas inspirés par une banque centrale qui semble hésiter à adopter de nouvelles mesures de relance pour améliorer les fondamentaux », considère Margaret Yang, chez DailyFX.

Lire la suite de cet article >>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *