Pourquoi la Chine n’est plus un «manipulateur de monnaie» pour les USA?

Mais qu’est-ce qui a poussé Washington à changer d’avis, alors que la politique monétaire de Pékin reste inchangée? Un analyste chinois a apporté une réponse au micro de Sputnik.

De toute évidence, en attendant la signature d’un accord de «Phase 1» mercredi 15 janvier, les États-Unis auraient décidé de faire certaines concessions à la Chine. Cela signifie que le statut de «manipulateur de monnaie» n’est utilisé par les Américains que de manière parfaitement arbitraire, à titre d’instrument de pression sur d’autres pays, a déclaré à Sputnik Cui Lei de l’Institut chinois d’études internationales (CIIS).

Qu’est-ce qu’un «manipulateur de monnaie» aux yeux de Washington?

«Les États-Unis utilisent le statut de “manipulateur de monnaie” comme instrument de pressions sur la Chine, c’est évident. […] Les Américains ne partent pas des changements effectifs dans la politique monétaire de Pékin, mais se guident sur la situation réelle dans les négociations commerciales sino-américaines», estime l’interlocuteur de l’agence.

Lire la suite de cet article >>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *