Diversifier ses investissements avec une épargne de précaution, confier moins d’argent aux banques, assurer la transmission de son patrimoine ou… protéger ce patrimoine : chaque investisseur peut avoir une motivation différente quand il s’agit d’acheter de l’or. Rencontre avec trois particuliers, tous membres de l’AMUAC, l’association des membres utilisateurs d’AuCoffre, qui ont choisi l’or pour sécuriser leur épargne.

Acheter de l’or pour mettre à l’abri une partie de son épargne

Pour Gilles, médecin toujours en activité à 70 ans, l’achat d’or s’impose comme une solution d’épargne alternative. Ce passionné d’infos, convaincu que « le monde n’est pas aussi clean qu’on veut [lui] faire croire« , a commencé à acheter de l’or en 2018. « Depuis plusieurs années, je cherche à obtenir des informations différentes des informations officielles. » Il découvre l’AMUAC, et continue depuis à « mettre à l’abri une partie de [ses] avoirs de la banque. » Une pratique qui devient une habitude, puisqu’il continue à acheter de l’or très régulièrement, tous les mois, selon des sommes variables. « Acheter de l’or, c’est sortir de l’argent des banques pour le mettre à l’abri avec de la disponibilité« , ajoute-t-il. Et si Gilles n’a pas forcément pensé à l’achat d’or comme solution de transmission de patrimoine, l’idée semble tout de même faire son chemin : « j’ai aussi ouvert des comptes pour mes enfants« , nous a-t-il confié.

Acheter de l’or pour pour sécuriser le patrimoine et diversifier un investissement

L’élément déclencheur pour Jean-Paul, c’était les prémices de la crise des subprimes, dès 2007. « J’ai revendu mes actions, et j’ai commencé à acheter de l’or. » Sans connaissances particulières sur le métal précieux, il fait ses premiers achats dans la rue de Vivienne, à Paris.

Lire la suite de cet article >>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *