Plan épargne logement (PEL) : il coûte trop cher aux banques

Le taux d’intérêts moyen des PEL est de 2,65%.

Si, comme de nombreux Français, vous avez un Plan Epargne Logement (PEL) auprès de votre banque, vous aurez peut-être une mauvaise surprise dans les mois à venir : la réglementation pourrait changer. Car la Banque de France, et les banques en général, estiment qu’ils coûtent beaucoup trop cher. En cause ? Des taux de rémunération record…

PEL : un encours proche du Livret A mais un taux d’intérêt record

Les PEL sont théoriquement censés être utilisés pour faire un achat immobilier : il s’agit d’une épargne que l’on met de côté automatiquement, chaque mois, et qu’on mobilise pour acheter une maison. Du mois, c’est le principe en théorie, d’où le nom « Plan Epargne Logement ». Sauf que dans les faits, les Français ne l’utilisent plus vraiment ainsi.

Le PEL est devenu un Plan d’épargne très classique et très apprécié. Son encours total est même supérieur de quelques centaines de millions d’euros à celui du Livret A : 282,5 milliards pour les premiers, 282,1 milliards pour les deuxièmes (fin 2019, donc avant l’épargne covid). Mais contrairement au Livret A dont le taux de rémunération est de 0,5 % (ce qui, une fois l’inflation calculée, donne un taux négatif), le PEL a un taux de rémunération moyen de 2,65 %, un record pour de l’épargne sans risque.

En cause, les PEL ouverts avant 2011 soit… avant le changement de réglementation, et qui ont des taux de rémunération très élevés.

Lire la suite de cet article >>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *