Passer son logement Airbnb en location longue durée va devenir plus rentable

Le tourisme peine à redémarrer. Les propriétaires de logements Airbnb ont aujourd’hui trois solutions : laisser leur logement en location courte durée, le penser en location longue durée ou faire un mélange des deux. L’agence de gestion locative Flatlooker a analysé les trois possibilités.

(BFM Immo) – Avec la crise sanitaire qui pèse encore sur le tourisme, les propriétaires qui louaient leurs biens immobiliers sur des plateformes de location saisonnières type Airbnb se posent la question de les y laisser. Flatlooker, une agence locative en ligne, a étudié trois solutions qui s’offrent à ces propriétaires.

“En se basant sur le modèle de reprise en “U” mis en avant depuis quelques semaines par le secteur du tourisme, Flatlooker a d’abord tenu à souligner, la reprise très lente du marché de la location courte durée, dont les taux d’occupation devraient revenir à la normale en août 2021. Dans le même temps, Flatlooker observe une stabilité du marché de l’immobilier longue durée”, précise le spécialiste.

3 scénarios pour les bailleurs

A partir de là, Flatlooker a étudié trois scénarios pour un appartement meublé de 40 m2: la location courte durée (100% en Airbnb sans limite de 120 jours pour un local à usage d’habitation dans les grandes villes), la longue durée (bail meublé d’un an pour un appartement de 40m² à 1.200 euros par mois) et un mixte (bail mobilité/étudiant jusqu’en avril 2021 puis remettre son logement en location courte durée entre mai 2021 et août 2021).

Origine de cette étude Flatlooker >>>

Lire la suite de cet article >>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *