Le risque de bulle immobilière se renforce-t-il à Paris ?

C’est ce que « révèle » mais qui n’est quand même pas un grand secret, une étude d’UBS intitulée « UBS Global Real Estate Bubble 2020 ».

La capitale française se classe au 5ème rang des villes les plus surcotées au monde. Et pour être cher, la capitale française est devenue hors de prix, et les conditions de vie, la qualité de vie s’y dégrade d’année en année.

D’ailleurs à la sortie du confinement, et depuis, la vente d’appartements est en baisse alors que la vente des maisons en banlieue s’envole.

Alors les prix vont-ils craquer ?

Tant que les conditions de financement restent attractives, il y a peu de raison que cela craque. Les prix donc devraient plutôt corriger notamment si les changements d’usage se précisent et s’amplifient.

Alors structurellement, les Parisiens deviendront « vendeurs » pour aller s’installer ailleurs sur le territoire et la France ne manque pas de belles campagnes et de coins sublimes où le temps s’écoule autrement.

Source Le Figaro.fr ici

Charles SANNAT

Origine de cet article >>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *