Maisons individuelles : gros plan sur les recherches des Français

Cette année un peu spéciale a marqué l’immobilier de plusieurs façons, notamment au niveau des comportements de recherche des Français. Le mois dernier je vous parlais du retour en grâce de la location, ce mois-ci, nous nous sommes penchés sur la maison individuelle.

La maison est souvent citée en tête des rêves immobiliers. Elle est souvent le symbole de la famille qui s’agrandit, d’une réussite professionnelle ou de liberté ! Être propriétaire de sa maison c’est la possibilité de l’aménager comme on l’entend, de réaliser des travaux quand on le souhaite, de profiter d’un espace extérieur à sa guise ou d’une pièce en plus. On sait que dans le choix d’une maison, le critère du budget passe souvent avant la superficie. La préférence pour la maison individuelle s’explique aussi par la volonté de s’affranchir des charges de copropriété et de limiter la proximité avec les voisins. Mais souvent, elle implique de s’éloigner du centre-ville et de ses commodités.

Dans les faits, dès la fin du premier confinement en mai, les recherches se sont accentuées très rapidement sur bienici.com. Nous avons constaté une hausse du nombre de consultations par annonce de +30% pour les appartements et de +70% pour les maisons individuelles ! Un constat encore plus marqué en Ile-de-France, où les annonces de transactions de maisons individuelles enregistrent 60% à 70% de consultations par annonce de plus que la moyenne nationale. L’effet saisonnier du marché de la transaction sur la période d’avril à juillet a alors été marqué spécifiquement cette année, où les annonces de maisons individuelles ont enregistré près de 2 fois plus de consultations par rapport à 2019.

Et il ne faut pas y voir une simple curiosité car le nombre de contact sur ce type de biens s’est également accru. Sur la région Ile-de-France, jusqu’en mars, on enregistrait davantage de contact par annonce sur les appartements, mais depuis avril, on comptabilise plus de contacts par annonce pour les maisons, avec un ratio plus marqué de +70% en moyenne pour les maisons individuelles.

Lire la suite de cet article >>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *