Les délais des crédits s’allongent, si vous avez un projet immobilier, anticipez !


Les taux des crédits immobiliers en avril 2021 affichent en moyenne 1% sur 15 ans.

Alors que les taux de crédit ont atteint leur plus bas niveau historique en mars, en avril on note quelques remontées de taux de crédit, mais surtout un allongement des délais de traitement des dossiers de prêt dans les banques. En cause : un mois de mars marqué par une très forte demande, une reprise des renégociations de crédits et la mise en place d’un 3ème confinement entrainant une hausse du télétravail et un changement d’organisation au sein du personnel des banques.

Dans ce contexte, il est plus que jamais important d’anticiper son plan de financement et la préparation de son dossier de prêt afin de respecter au maximum les délais de conditions suspensives…

Après des taux records en mars 2021, quelques remontées en avril

En avril, après un mois de mars avec des taux record, certaines banques ont remonté faiblement leur barème (+ 0,05 % à + 0,10 %). Ces quelques hausses isolées peuvent être liées à la volonté de certaines banques de réguler les flux de dossiers de crédits, ou de ne capter que les meilleurs dossiers, souvent moins concernés par ces remontées.

Pour autant, pour les meilleurs profils, les taux affichés sont négociables et on peut emprunter à moins de 1 % sur toutes les durées : 0,50 % sur 15 ans, 0,75 % sur 20 ans et 0,90 % sur 25 ans.

Les taux moyens sont de 1 % sur 15 ans, 1,20 % sur 20 ans et 1,40 % sur 25 ans

« Actuellement les banques adaptent leur barème en fonction de leurs capacités de traitements des dossiers, mises à mal par le nouveau confinement et les changements de dates de vacances qui ont contraint une partie du personnel des banques à se mettre à 100 % en télétravail ou en congés, alors que beaucoup de dossiers avaient été transmis ces dernières semaines. mais ces remontées de taux pourraient ne plus être à l’ordre du jour lorsque les flux auront été traités… » analyse Julie Bachet, directrice générale de Vousfinancer.

Lire la suite de cet article >>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *