Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/investissementsr/public_html/investir/wp-content/plugins/seo-redirection-premium/custom/lib/cf.SR_redirect_manager.class.php on line 100
Le Venezuela en proie à l'hyperinflation va supprimer six zéros à sa monnaie - Investissement rentables et actifs tangibles

Le Venezuela en proie à l’hyperinflation va supprimer six zéros à sa monnaie

Caracaras va de nouveau ajuster, en octobre, la valeur faciale du bolivar qui aura ainsi perdu 14 zéros depuis 2008. Mais sur place, peu estiment que cette réforme remettra en cause l’hyperinflation et la dollarisation de l’économie réelle.

«A partir du 1er octobre, entrera en vigueur le bolivar digital lors de l’application d’une nouvelle échelle monétaire qui supprime six zéros à la monnaie nationale», a annoncé la Banque centrale du Venezuela dans un communiqué daté du 5 août. Le jour même, le président de la Banque centrale du Venezuela (BCV), Calixto Ortega Sanchez, assisté du conseil d’administration de l’institution, a présenté cette réforme monétaire aux représentants des banques publiques et privées, des associations bancaires et de plusieurs ministères dont celui de l’Economie et des Finances, et celui de l’Economie numérique.

A cette occasion, il a avancé que le bolivar numérique faciliterait les transactions quotidiennes et permettrait de «connecter la population avec son signe monétaire [ainsi que de] rationaliser les processus commerciaux et comptables». La décision est en outre censée garantir la souveraineté du Venezuela «pour promouvoir la reprise économique face aux attaques constantes contre [sa] monnaie».

En 13 ans, le bolivar aura perdu 14 zéros, signe des dévaluations à répétition qui se sont imposées aux gouvernements successifs. L’ancien président Hugo Chavez (1999-2013) en avait supprimé trois en 2008. Son successeur et actuel président, Nicolas Maduro, a fait de même en août 2018 en supprimant cinq zéros supplémentaires.

La plupart des transactions se font en dollars des Etats-Unis, une monnaie refuge dans ce pays qui connaît depuis plusieurs années une hyperinflation. L’augmentation des prix libellés en bolivars a dépassé 250% entre janvier et mai, après avoir atteint 400 000% en 2018, près de 10 000% en 2019 et 3 000% en 2020.

Le pays va imprimer de nouveaux billets pour accompagner la mesure alors que ceux-ci ont presque disparu de la circulation dans le pays. La plupart des échanges qui ne se font pas en dollars sont réalisés via support numérique (paiements par carte, virement ou transfert bancaire).

Lire la suite de cet article >>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *