Le sauvetage du Portugal a (aussi) échoué


La Grèce, pour la énième fois (nous ne sommes plus sûr du compte, mais est-ce vraiment bien important ?), revient sur le devant de la scène. Le plan de sauvetage concocté par la troïka (ou plutôt imposé par l’Allemagne à un FMI réticent) ne marche pas, l’austérité empêchant Athènes de relancer l’économie et donc de percevoir les rentrées fiscales nécessaires pour rembourser la dette : nous connaissons désormais le refrain. Mais un autre pays, dont on parle moins, connaît également l’échec de son plan de sauvetage, à savoir le Portugal, comme le montre cet article de Martin Armstrong publié le 24 février 2017 sur son blog :

« Cette année 2017 est le début d’une nouvelle crise de la dette souveraine. Alors que la Grèce réapparaît sur les radars financiers, le plan de sauvetage européen du Portugal est lui aussi un échec total dans sa tentative d’inverser la tendance que connaît le pays. Dans tout le sud de l’Europe, le poids de la dette n’a pas été allégé. Aujourd’hui, l’endettement du Portugal est aussi élevé qu’avant la crise de 2010. Les 78 milliards du contribuable européen n’ont servi strictement à rien pour inverser la tendance ; en fait, cet argent a simplement servi à sauver les banques.

Lire la suite de cet article >>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *