Le palladium distance l’or, mais si un jour le platine le remplaçait ?

Le palladium est désormais plus cher que l’or. Sa demande a explosé. Elle est essentiellement due aux besoins de l’industrie automobile et à des règles plus strictes en matière de qualité de l’air. Sputnik s’en est entretenu avec Martin Siegel, spécialiste des marchés des matières premières.

«Aucune autre matière première ne coûte plus cher à présent que le palladium», a constaté fin janvier le quotidien allemand Handelsblatt, spécialisé dans le journalisme économique. Le cours du palladium est aujourd’hui à près de 2.390 dollars l’once, soit 830 dollars de plus que l’or qui se vend à 1.560 dollars l’once.

Flambée inédite du palladium

La hausse du cours de ce métal est essentiellement due à la demande de l’industrie automobile et à l’évolution de la production des véhicules diesel vers l’essence, car les pots catalytiques des voitures à essence contiennent plus de palladium. Par ailleurs, des risques de pénurie pèsent sur le marché de ce métal qui a le vent en poupe et dont l’Afrique du Sud est l’un des principaux producteurs, au même titre que la Russie, a déclaré au micro de Sputnik Martin Siegel, spécialiste des marchés des matières premières et chef du Stabilitas Fonds.

Lire la suite de cet article >>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *