La France détient la 4ème réserve mondiale en Or

Le Ministère de l’Economie et des finances met régulièrement à jour les réserves officielles de change de la France. En d’autres termes, le montant des économies du pays détenues par la Banque de France. Avec une réserve importante dans ses coffres, l’or s’y taille toujours la part du lion. Comment évolue la valeur de cet or, conservé à 26 mètres de profondeur sous Paris ?

Quel est le montant des réserves en or en France début 2021 ?

Selon le World Gold Council, ce sont 2436,10 tonnes d’or qui étaient conservées par la Banque de France à la fin de l’année 2020. Ce stock n’a en fait pas varié depuis 2009, selon la Banque de France, et donc depuis les dernières ventes de métal précieux. Ainsi, entre décembre 2004 et septembre 2009, l’institution a vendu près de 589 tonnes d’or, à la demande du Ministre de l’Economie de l’époque Nicolas Sarkozy.

Mais si le stock d’or n’a pas évolué depuis 2009, il prend quand même de plus en plus d’importance dans le bas de laine national. En 2016, il représentait la moitié des réserves officielles de change, soit 84,961 milliards d’euros en or pur. En juillet 2020, le stock d’or représentait 123,67 milliards d’euros, sur la base d’un cours de 50 767 euros le kilogramme d’or fin. En décembre 2020, ce montant a légèrement baissé puisque les réserves d’or représentaient 120,926 milliards d’euros. Soit beaucoup plus que la réserve en devises (51, 436 milliards d’euros), les créances sur le FMI (15,584 milliards d’euros) et les autres avoirs de réserve (1,559 milliards d’euros). Près des deux tiers des réserves de l’état sont donc constituées d’or pur.

Avec ses 2436 tonnes d’or, la France reste aussi l’un des pays qui possède le plus d’or : c’est la 4e réserve de métal jaune au monde après celles des États‑Unis, de l’Allemagne et de l’Italie.

Source : World Gold Council

Les devises moins prisées dans les réserves nationales

On relève également l’existence d’environ 51,436 milliards d’euros en devises. Cette somme reste relativement stable (elle était de 52,5 milliards d’euros en 2016 par exemple). Mais elle reste très en-dessous de la valeur des réserves en or, prouvant si besoin était que même les États accordent désormais davantage de crédit aux métaux précieux qu’aux devises. Les monnaies de réserves détenues à la Banque de France sont principalement le dollar US mais aussi la livre sterling.

Lire la suite de cet article >>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *