GAFAM : les grands gagnants du confinement


Cette semaine dans C’est Cash, Estelle Farge et Olivier Delamarche s’intéressent aux entreprises à qui la crise semble clairement profiter : les GAFAM. Le deuxième confinement, en vigueur depuis le 30 octobre dernier, a contraint les commerces et les rayons vendant des produits dits «non essentiels» à fermer. Face à ces restrictions, les consommateurs se tournent vers internet pour consommer ce qu’ils ne peuvent plus acheter ailleurs. Amazon, qui a vu son chiffre d’affaires grimper de 37% au troisième trimestre de 2020, prévoit des ventes comprises entre 112 et 114 milliards de dollars d’ici la fin de l’année. Ces chiffres montrent que la tendance est à la digitalisation de l’économie, mais peut-on envisager que cette crise sanitaire bouleverse définitivement nos modes de consommation ? Est-il juste d’affirmer que les GAFAM sont les grands gagnants de la crise liée au Covid-19 ? Voilà le genre de questions qui vont nous intéresser. Et pour en parler, C’est Cash reçoit cette semaine Virginie Monvoisin, enseignante-chercheuse en économie à Grenoble et vice-présidente de l’ADEK, l’Association pour le développement des études keynesiennes.

Voir la vidéo >>>

Origine de cet article >>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *