Excédents commerciaux en Chine et aux USA : la France en est très loin !


La France se débat comme les autres avec une deuxième pandémie qui devrait encore amputer l’activité de 16% contre 30% pour le premier confinement.

A la date d’octobre 2020, les Etats-Unis malgré une crise Covid hors du commun a réussi à réaliser un exploit : Avoir une augmentation de ses ventes de + 33% avec la Chine. Celle-ci n’est pas en reste puisqu’elle a accru ses ventes avec les Etats-Unis en octobre de 31,4 milliards de dollars. Elle affiche un excédent de 58,4 milliards contre 37 milliards en septembre grâce à l’excédent de ses exportations qui se montent à + 11,4%.

La France n’est pas du tout dans la même situation en étant très tournée vers l’Europe. D’après l’assureur-Crédit Euler Hermes, les exportations françaises vont diminuer de 100 milliards d’euros en 2020. La demande de biens extérieurs va baisser de 14 milliards d’euros avec l’Allemagne, 7,5 milliards chacune avec l’Italie et l’Espagne, de 7 milliards avec la Belgique, 6,7 milliards avec le Royaume, même si les prévisions pour 2021 seraient en croissance de 40 milliards d’euros.

La France se débat comme les autres avec une deuxième pandémie qui devrait encore amputer l’activité de 16% contre 30% pour le premier confinement. En tenant compte de sa levée possible début décembre suivi d’un couvre-feu pendant les fêtes, il est envisagé une baisse du PIB de 7% au quatrième trimestre 2020 et de 10% sur l’ensemble de l’année.

Les chiffres des données de l’activité 2020 :

1er trimestre = – 5,9%

2ème trimestre = – 13,8%

3ème trimestre = + 18,2% mais 8,3% par rapport au 3ème trimestre 2019

Les pourcentages sont calculés d’un trimestre par rapport au précédent.

Lire la suite de cet article >>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *