Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/investissementsr/public_html/investir/wp-content/plugins/seo-redirection-premium/custom/lib/cf.SR_redirect_manager.class.php on line 100
Est-ce le début d’un retournement haussier majeur du cours de l’or ? - Investissement rentables et actifs tangibles

Est-ce le début d’un retournement haussier majeur du cours de l’or ?

Le cours de l’or a fortement rebondi depuis la semaine dernière, mais les perspectives de fond ne sont pas encore haussières. Quelques résistances clés seront à surveiller.

Le cours de l’or profite du repli des taux réels américains

En hausse de plus de 5% sur une semaine, le cours de l’or se redresse après être tombé à son plus bas niveau de l’année, sous les 1700 dollars l’once, lundi de la semaine dernière. L’once d’or a bénéficié de la baisse du dollar et maintenant de la baisse des taux longs américains qui fait pression sur les taux réels.

Les rendements obligataires américains sont sous pression depuis vendredi, suite à la lecture avancée décevante de l’indice de confiance des consommateurs. L’indice compilé par l’Université du Michigan est tombé de manière inattendue à son plus bas niveau depuis 2011.

Le rendement américain à 10 ans a depuis perdu plus de 10 points de base, tandis que les prévisions d’inflation à 10 ans sont restées stables à 2,33 %. Par conséquent, le rendement réel de l’obligation américaine à 10 ans est tombé à son récent plus bas à -1,1%.

Evolution du taux réel à 10 ans américain (vert) et du cours de l’or (jaune) :

Naturellement, face à cette détérioration de l’attractivité des Treasuries, les investisseurs sont poussés vers les TIPS et les métaux précieux traditionnels comme l’or pour protéger leur pouvoir d’achat.

Cela dit, il n’est pas encore certain que le cours de l’or soit prêt à effectuer un retournement haussier majeur vers le sommet historique à 2075 dollars inscrit l’année dernière.

Pour envisager un retournement haussier majeur, il faudrait anticiper une nouvelle baisse des rendements réels américains. Les perspectives d’inflation à long terme devraient rester stables autour de 2-2,20 %, il faudrait donc que le rendement nominal passe sous 1% pour que le taux réel tombe à un nouveau plus bas historique, ce qui semble peu probable étant donné que la Fed devrait commencer à relever ses taux fin 2022.

Lire la suite de cet article >>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *