Effondrement économique de la zone euro par rapport aux USA

Répétez après moi.

L’Europe c’est la paix.

Répétez après moi.

L’Euro c’est la stabilité.

Répétez après moi.

L’Europe c’est bien, il n’y a pas d’alternative.

Répétez après moi.

Bruxelles veille sur mon avenir.

Répétez après moi.

Les commissaires politiques européens veulent mon bien.

Répétez après moi, encore et encore les mantras européens et européistes des europathes.

Pourtant les faits sont têtus.

Pourtant les chiffres sont têtus.

Terrifiant.

Vous savez ce que cela donne plus d’Europe ?

Cela donne désormais plus de pauvreté.

Cela donne plus de misère.

Cela donne une catastrophe annoncée et déjà en cours.

Voici le titre d’un journal franchement pas fasciste puisqu’il s’agit des Echos. Il n’y a pas plus « bien-pensant » économiquement que les Echos.

Source Les Echos.fr ici

Le grand déclassement de la zone euro

« L’appauvrissement relatif des Européens par rapport aux Américains, en termes de PIB par habitant, est flagrant depuis des années. Le Covid et les réponses très différentes à la crise vont accélérer le mouvement.

En 1982, le PIB par habitant en France atteignait 88 % du niveau américain. En 2025, il ne sera plus que de 73 %.

La zone euro ne risque-t-elle pas la relégation économique dans les prochaines années ? La question n’est pas nouvelle puisque le PIB par habitant des Européens ne cesse de baisser par rapport à celui des Américains depuis les années 1980.

En 1982, la richesse pour chaque Français atteignait 88 % du niveau américain et celle de l’Italie, 92 %. En 2019, le PIB par habitant en France ne s’élevait plus qu’à 77 % de celui des Américains. Quant au PIB par Italien, il ne représentait plus que 68 % de celui des Etats-Unis. Et cela risque encore de s’accroître à l’avenir. C’est ce qui ressort des dernières prévisions du Fonds monétaire international » .

L’Europe vous tue. Nous tue.

Quand je dis l’Europe je ne parle pas de la réalité géographique d’un espace partagé par plusieurs nations millénaires.

Non, je parle de l’Europe de Bruxelles.

Plus vous avez d’Europe et moins vous avez de richesses.

Plus vous avez d’Europe et moins vous avez de libertés et de démocratie.

Plus vous avez d’Europe et moins vous avez de paix, car plus nous avons d’Europe plus nous avons de vagues de migrations que nous n’arrivons plus à assimiler, d’attentats et de délinquances.

L’Europe n’est plus la paix.

C’est une fiction, une propagande et un mantra.

L’Europe est l’exact inverse et cela doit-être dénoncé comme tel par ceux qui pensent encore un peu et ne veulent pas débrancher définitivement leur cerveau.

Charles SANNAT

Origine de cet article >>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *