Dette Covid de la France : plus de 65 ans pour la rembourser ?


En 2021, la dette publique française sera de 118% selon Bruno Le Maire.

Le « quoi qu’il en coûte » du gouvernement français a coûté cher aux caisses de l’État : plus de 400 milliards d’euros, selon les estimations, entre chômage partiel pris en charge à 100%, aides aux entreprises, fonds de solidarité… Et à tout cela s’ajoutent les dépenses en santé qui ont explosé. Pour les payer, c’est la dette qui a été mobilisée… et comme son nom l’indique il va falloir la rembourser.

La dette explose : 118% du PIB en 2021 pour la France

Les dépenses massives liées à la crise sanitaire vont encore faire grimper la dette publique française durant quelques années : fin 2021, elle devrait s’établir à 118% du PIB, et pourrait grimper encore en 2022 voire 2023. Des prévisions incertaines : la croissance est relativement difficile à établir et la pandémie n’est pas résolue, ce qui laisse planer le risque d’une nouvelle flambée de cas à tout moment.

Un problème, pour le cabinet Euler Hermes qui publie, le 20 mai 2021, une analyse de la dette dans l’Union européenne et une estimation du temps nécessaire pour la rembourser. « À moins que la France ne réussisse à doper significativement son niveau de croissance du PIB et/ou n’améliore son équilibre budgétaire primaire, elle va essentiellement faire du surplace en ce qui concerne la réduction de son fardeau de dette du Covid-19», écrit le cabinet.

Or, on sait déjà ce que le gouvernement Macron prévoit de faire : ne compter que sur la croissance et la consommation. Malgré des appels de tous bords à augmenter les impôts des plus riches, les grands gagnants de la pandémie, le gouvernement a toujours clamé qu’il n’augmenterait pas les taxes, même de manière ciblée et temporaire.

Lire la suite de cet article >>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *