Découverte d’un masque en or vieux de 3 000 ans


Des restes d’un masque en or ont été retrouvés parmi des artefacts vieux de 3 000 ans sur un site archéologique dans le Sichuan, rapporte le « Global Times ».

Les archéologues ont pu reconstruire partiellement le masque en or, retrouvé sur le site des ruines de Sanxingdui. © SHEN BOHAN / XINHUA / Xinhua via AFP

Une découverte historique. Préhistorique même. Les fragments d’un masque en or, datant d’environ 3 000 ans, ont été récemment retrouvés dans une fosse sacrificielle ancienne, sur le site archéologique des ruines de Sanxingdui – remontant à l’ère pré-impériale –, dans la province du Sichuan (centre-ouest de la Chine). Les archéologues ont pu reconstituer la moitié de ce masque qui, complet, devait peser plus de 500 grammes, selon leurs estimations, rapporte le Global Timessamedi 20 mars. Les experts ont également pu déterminer que cet artefact était constitué à 84 % d’or.

Les archéologues poursuivent leurs recherches sur le site de Sanxingdui. Ils espèrent trouver un masque en or complet. S’ils y parviennent, il s’agira sans aucun doute du masque le plus large et le plus lourd jamais découvert et datant de cette période, a assuré Lei Yu, qui dirige ces fouilles.

De la soie décomposée retrouvée parmi les reliques

Parmi les reliques découvertes, on retrouve également des feuilles d’or, des masques en bronze, des arbres sacrés en bronze, des outils en ivoire et des matériaux en jade. Mais ce n’est pas tout. Des traces de soie décomposée ont également été retrouvées dans les ruines.

Lire la suite de cet article >>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *