Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/investissementsr/public_html/investir/wp-content/plugins/seo-redirection-premium/custom/lib/cf.SR_redirect_manager.class.php on line 100
Comment gérer son investissement locatif ? - Investissement rentables et actifs tangibles

Comment gérer son investissement locatif ?

La gestion locative courante

Acquérir un bien et le mettre en location n’est pas un placement semblable à de l’épargne ou à l’ouverture d’une assurance vie. Lorsque vous choisissez de vous lancer dans la constitution d’un patrimoine immobilier, vous devez savoir qu’il vous faudra prendre parfois du temps pour gérer votre bien. En effet, même lorsque tout se passe bien avec votre locataire il y aura certaines tâches dont vous devrez vous acquitter.

En gestion courante, la principale tâche que vous aurez à accomplir est de fournir à votre locataire, après paiement du loyer par celui-ci, une quittance de loyer. C’est une obligation légale que vous pourrez facilement remplir grâce aux modèles à dispositions sur internet. Vous devrez également répondre aux sollicitations de votre locataire en cas de besoins. Il pourra le faire si un sinistre lui est causé par un élément qui lui est externe. N’oubliez pas que vous êtes, au quotidien, l’interlocuteur privilégié de votre locataire et cela est encore davantage le cas en cas de location meublée. Mais globalement ce n’est pas la gestion courante qui sera la plus chronophage.

Les actes de gestion locative particuliers

Là où la gestion locative peut vous demander plus de temps c’est lors du changement de votre locataire. Ainsi avant d’aller plus loin dans cette section, privilégiez un investissement locatif qui vous garantira une location de longue durée. En effet, lors du départ de votre hôte vous serez amené en premier lieux à en rechercher un nouveau. Si le bon coin peut vous aider dans cette optique, ce sera long, il vous faudra prendre de belles photos, il vous faudra répondre aux appels, organiser et effectuer des visites. Bref vous serez amené à jouer les agents immobiliers et ce n’est pas du gout de tous.

Puis il y aura un certain nombre d’actes à établir et autres actions à effectuer. C’est le cas de l’état des lieux de sortie de votre précédent preneur. Il peut être long et il faut être très vigilant. Un bon conseil, prenez des photos dès l’entrée de celui-ci dans le bien car si les mots portent à confusion et discussions, les photos sont bien plus parlantes. Enfin, la même opération et le même acte devra être édité pour votre nouveau locataire et il faudra également fournir à celui-ci un bail détaillé ainsi que les diagnostics légaux (énergétique, électrique…). Dès lors, vous pouvez vite vous retrouver à y passer vos soirées et vos week-end. Ajoutons à cela les litiges sur le paiement de loyers qui peuvent apparaitre et dans ce cas, l’investissement locatif peut parfois tourner à la sinécure.

Lire la suite de cet article >>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *