Inflation et marché du travail en panne, le duo qui conduit à la ruine ?

Les marchés sont globalement toujours en hausse mais des signes inquiétants pointent le bout de leurs nez. Entre les nouveaux variants du COVID-19, la situation étrange dans laquelle se trouve l’emploi, avec un nombre de chômeurs élevé et un contexte qui incite les gens à s’en passer du fait de l’abondance d’aides fournies. Enfin, l’inflation plane au dessus de nous et peut venir grignoter lentement mais sûrement les marchés. Nous vivons décidément une période bien instable.

Lire la suite

Panique au FMI : risque d’inflation trop élevée !

Comme vous le savez, officiellement, l’histoire, le « story telling » comme disent les Anglais c’est que l’inflation sera temporaire et peu élevée, circulez, il n’y a rien à voir.

Sur Ecorama, il y a quelques jours j’émettais sobrement l’idée qu’il y avait des éléments qui nous permettaient de penser que cela ne pourrait pas être le cas, et que l’inflation pourrait rapidement devenir beaucoup plus forte et beaucoup plus durable que ce que l’on veut bien nous raconter.

Lire la suite

La reprise est là, mais la France est déjà en faillite !

La droite « fourmi » allemande met déjà en garde la France sur son budget, souhaitant une « Union de la stabilité et non une Union de la dette », même si la chancelière Merkel est consciente que des dépenses publiques gigantesques devront être budgétées dans le secteur des hautes technologies, et plus particulièrement dans l’intelligence artificielle, l’informatique quantique, les batteries et les puces électroniques. La France « cigale », qui gaspille depuis quarante ans avec une politique socialiste de dépenses de fonctionnement inacceptables (âge de la retraite, 35 heures, régimes spéciaux, invasion migratoire, deux millions de fonctionnaires en trop…), risque de caler beaucoup plus vite qu’espéré, rattrapée par ses dettes passées, de ne plus pouvoir emprunter en raison de la hausse des taux, ce qui l’empêcherait alors d’investir dans les investissements d’avenir.

Lire la suite

USA : l’ombre du « default » plane sur la dette, Yellen s’inquiète

Janet Yellen, secrétaire au Trésor américaine (ministre des Finances), est plus qu’inquiète : le pays risque de faire « default », c’est-à-dire de ne pas payer ses créanciers et ne pas pouvoir emprunter. Un risque à court terme : ça pourrait tomber dès cet été. Et les conséquences économiques pour le pays seraient « catastrophiques ».

Lire la suite

D’ici 2 ans au plus tard, l’hyper-krach ou l’hyperinflation

Dans l’immédiat, l’inflation inquiète plus Wall Street que les Bourses européennes car la croissance est très faible, en Europe. Certains économistes américains considèrent cependant que ces politiques monétaires sont incroyablement accommodantes, porteuses d’inflation à terme et que la Fed est devenue, en fait, le « bureau social des marchés financiers ». Dans l’immédiat, les principaux facteurs d’inflation sont : la vélocité de la monnaie, la hausse des salaires, l’augmentation du prix des matières premières et une augmentation de 9 % des prix de vente chinois.

Lire la suite

La capitulation de la Grèce !

Dans un précédent billet, j’avais expliqué pourquoi les négociations entre la Grèce et ses créanciers étaient depuis des mois dans l’impasse, ce qui rendait envisageable, et envisagé, que la Grèce quitte la zone euro. Puis le gouvernement grec en vint à refuser l’ultimatum posé par l’Eurogroupe, fin juin, et à organiser un référendum sur le plan des créanciers, le 5 juillet. J’avais alors rédigé une petite analyse sur ce référendum, que je concluais en affirmant que c’est bien la zone euro qui est arrivée au bord du précipice et pas seulement la Grèce !

Lire la suite

La situation économique catastrophique de la France

L’heure est grave. Notre pays est en déroute dans le domaine économique : le déficit de 2021 sera, pour finir, de 220 milliards, soit 47 milliards de plus que prévu lors de l’établissement du Budget, en décembre 2020. Le gouvernement va présenter, le 2 juin, un projet de loi de finances rectificative de 15 milliards d’euros qui serviront au financement de l’activité partielle et à des aides ciblées pour les entreprises en difficulté.

Lire la suite

Inflation en 2021 et explosion du Système en 2022

Les investisseurs aux États-Unis font face au retour de l’inflation susceptible de pousser la Réserve fédérale à resserrer sa politique monétaire. Les chiffres de la consommation américaine ont déçu, au mois d’avril, alors que ceux de la production industrielle confirment le scénario d’une reprise moins forte que prévue. La question qui se pose est de savoir si l’inflation va être temporaire ou si elle va s’installer dans la durée.

Lire la suite

La Fed coincée entre crise financière et crise monétaire

Les rémunérations réelles des dividendes des sociétés cotées aux États-Unis n’ont jamais été aussi basses au cours des 50 dernières années. Autrement dit, les rémunérations des actionnaires des sociétés cotées sont largement grignotées par l’inflation élevée que nous connaissons depuis quelques mois. Les rendements réels sont désormais négatifs, et à chaque fois que cela est arrivé dans le passé, une correction significative des marchés a suivi.

Lire la suite

Alerte de la BCE sur les risques élevés de crise financière !

A partir du moment où les Etats ont soutenu les économies en mode « pas de limite » et « quoi qu’il en coûte », il n’y avait aucune raison que les entreprises fassent faillite puisqu’elles étaient renflouées.

Le problème va évidemment se poser quand nous allons rouvrir l’ensemble de l’économie, ce que nous sommes en train de faire, et que nous allons retirer les perfusions d’argent public.

Lire la suite

Tsunami bancaire : tout ce qu’on vous cache

Depuis une dizaine d’années, les banksters jonglent pour éviter le pire par tous les moyens, et pour l’instant, ils ont réussi à survivre tant bien que mal. Mais, selon Jean-Pierre Chevallier, le jour fatal arrivera car les banques sont en grande difficulté, voire au bord de la faillite comme la Deutsche Bank ou la Société Générale, alors même qu’elles bénéficient de la manne de la BCE.

Lire la suite

L’inflation aux États-Unis va sonner la fin du bal de l’endettement et de la création monétaire illimitée

Un chiffre essentiel, tant redouté par les experts, vient de tomber : c’est celui de l’inflation. En France, elle reste très modérée, environ 1,5 %, malgré une légère poussée observée. En Espagne et en Grande-Bretagne, elle dépasse les 2 %. Mais aux États-Unis, elle s’élève à 4,2 %, le taux le plus élevé depuis plus de treize ans. Une poussée très forte, brutale.

Lire la suite