British Petroleum évoque la fin de l’époque du pétrole

L’époque d’une croissance stable de la demande de pétrole a pris fin, une reprise n’étant pas envisagée au cours de ces 30 prochaines années, selon un rapport de British Petroleum sur les Perspectives énergétiques.

Aux termes du rapport Perspectives énergétiques publié lundi 14 septembre par le géant pétrogazier British Petroleum (BP), l’ère d’une croissance régulière de la demande de pétrole a touché à sa fin et la reprise n’est pas envisagée dans les 30 ans à venir.

Dans ses prévisions énergétiques annuelles, BP a envisagé trois scénarios explorant différentes voies de développement du système énergétique mondial jusqu’en 2050 et sa transition à des combustibles plus écologiques.

Selon le premier scénario qui sous-entend le maintien des tendances actuelles sans changements importants, la consommation de pétrole diminuera de 10% d’ici à 2050.

Ce premier scénario dit de transition rapide propose une série de mesures politiques augmentant d’une manière significative les coûts des émissions de gaz à effet de serre pour les producteurs ce qui fera baisser la demande de pétrole de 55% d’ici à 2050.

Lire la suite de cet article >>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *