Comment redresser l’économie française ?

Avant la crise actuelle, notre économie connaissait déjà une croissance faible et une lente désindustrialisation. Depuis plus de quarante ans, le nombre d’emplois dans l’industrie française était ainsi passé de 6,5 à 2,7 millions de salariés, cependant que la part de la valeur ajoutée industrielle dans notre produit intérieur brut était tombée de 24 à 10,5 %. Or, depuis l’an dernier, la pandémie du coronavirus a révélé au grand jour ce phénomène.

Lire la suite

Aujourd’hui les bulles, demain l’inflation, après-demain l’explosion

La flambée récente du Bitcoin, actif spéculatif sans valeur intrinsèque, au-dessus de 60.000 dollars, qui évolue en fonction de l’offre et de la demande, relève de la bulle. Un CAC 40 à 6.000 points, parce que les taux d’intérêt sont ridicules, au lieu d’être normalement à 8 % et 10 % pour une France et une Italie en faillite, avec des Bourses au tapis, relève de la bulle. Il n’y a qu’aux États-Unis où le « Commandeur » taux d’intérêt rappelle sa présence, avec un taux à 10 ans sur les obligations d’État américaines à 1,6177 %, soit son plus haut niveau depuis février 2020.

Lire la suite

Plan Biden : un nouveau plan Marshall ou la République de Weimar ?

Sur la semaine, les indices ont nettement baissé à Wall Street et à Paris : le CAC 40 a perdu 1,20 %, le Dow Jones 1,78 %, le NASDAQ presque 5 %, le SP 500 1,83 %. Le taux à dix ans sur les obligations américaines a atteint 1,61 %, son plus haut niveau depuis février 2020. Un seuil de taux au-dessus de 1,50 % est fondamental, car il correspond au rendement actuel des actions aux États-Unis.

Lire la suite

Une baisse du chômage : la grande illusion ?

Le chômage, au sens du Bureau international du travail (BIT), a fortement baissé : on décompte 340.000 chômeurs en moins en métropole et dans les DOM (Mayotte exclus) et il n’y a plus que 2,4 millions de sans-emploi. Alors que le taux de chômage était encore de 9.1 % au troisième trimestre, il est brutalement descendu à 8 % et est désormais inférieur de 0,1 % au taux moyen des trois derniers trimestres de 2019. Ce bon chiffre est d’autant plus surprenant que le nombre de personnes employées dans le privé s’est replié de 0,2 % au quatrième trimestre.

Lire la suite

2.800 milliards : l’écrasante et irremboursable dette française

Wall Street et le CAC 40 ont conclu, la dernière semaine, sur de nouveaux records. Donc, tout va très bien grâce aux vaccins ! Si l’on en croit une vidéo du Dr Christian Vélot, généticien à l’université Paris-Saclay, on va effectivement très vite vacciner tous azimuts avec différents types de vaccins. Mais les gouvernements prennent le risque – extrêmement faible pour un individu, mais possible et probable pour des milliards de vaccinés -, avec les vaccins non classiques très majoritairement utilisés actuellement (à l’exception, donc, des vaccins classiques), de créer – il suffit d’une seule fois – de nouveaux virus et de nouvelles pandémies mondiales…

Lire la suite

La dette française : quoi qu’il arrive, il faudra rembourser

Je suis né quelques années après le milieu du siècle dernier. Est-ce le privilège d’être qualifiable de « mâle blanc hétérosexuel » qui me fait moins comprendre les choses en ce bas monde ? En particulier nos gouvernants, que j’avais pensé (naïvement ?) être mus par l’idée supérieure de servir l’intérêt général du pays par leurs actions et leurs décisions.

Lire la suite

Vers un krach boursier imminent ?

Très volatile, avec un indice VIX en hausse de 18 % suite à de puissants mouvements spéculatifs, Wall Street a sombré, vendredi, dans le rouge. Le titre de la chaîne de magasins vidéo GameStop, à l’origine des turbulences, repartait en nette hausse de plus de 70 %, à 335 dollars, après avoir perdu 43 %, la veille. Une armée de 3 millions d’investisseurs amateurs, le sous-groupe « WallStreetBets » du site Reddit, a décidé en effet d’acheter massivement l’action GameStop pour punir les fonds spéculatifs (hedge funds) en les prenant à leur propre piège sur le marché à terme.

Lire la suite

La France et l’Italie en faillite en avril-mai 2022

La Bourse de Paris a fini la semaine dans le rouge, préoccupée par la crise sanitaire. Les marchés préfèrent voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide, mais commencent à se poser des questions. Dans un contexte de valorisation élevée des actions, les Bourses semblent mûres pour une correction si les vaccins déçoivent, car il n’y a pas de plan B, ou si les variants anglais et brésiliens de la pandémie s’avèrent plus contagieux et mortels.

Lire la suite

Le Royaume-Uni veut rejoindre la zone de libre-échange Pacifique

Enfin libre, le Royaume-Uni retrouve son goût de l’air du large et demande officiellement à rejoindre l’une des plus grandes zones de libre-échange, approfondissant les liens commerciaux avec certains des marchés qui connaissent la croissance la plus rapide au monde. Cela tranche avec le manque d’audace du Français qui préfère vivre sous le régime de l’Union européenne auquel il reproche, au pire, l’absence de muraille – non pour se protéger de l’invasion migratoire mais pour se protéger des richesses du monde.

Lire la suite

La France court-elle vers la faillite ?

Nous empruntons 1 milliard par jour, 700.000 euros par minute, 334 milliards en 2021. La dette officielle va bondir, en 2022, à 2.800 milliards d’euros, 120 % du PIB, mais en réalité, en rajoutant les retraites des fonctionnaires, les emprunts garantis par l’État qui risquent de n’être jamais remboursés, la dette cachée atteint la somme faramineuse de 7.000 milliards, soit 300 % du PIB . Si nous consacrions la totalité du budget à rembourser notre dette, nous n’en serions débarrassés qu’au bout de 21 ans ! Effarant.

Lire la suite

Vers l’inflation et l’éclatement de la bulle boursière avec Biden

Durant le mandat de Trump, la capitalisation de Facebook a augmenté de 150 %, celle d’Amazon de 450 %, celle de Microsoft de plus de 300 %. Quant à Tesla, valorisé à 800 milliards de dollars, il vaut plus cher, en Bourse, que tous les constructeurs du monde réunis alors qu’ils vendent 50 fois plus de voitures. De son côté, le Bitcoin a connu une première descente vertigineuse de 10.000 dollars en deux jours. Il faut donc s’attendre soit à un krach soit à une très forte correction sur les Bourses mondiales.

Lire la suite

Grand froid : le compteur de la France va-t-il disjoncter ?

Ces messieurs se congratulaient, mais la première alerte est venue deux mois plus tard, début septembre, en plein été. On a redémarré les centrales à charbon, la pire des pollutions : 100.000 tonnes de CO2 (gaz carbonique) par jour chacune. Et les éoliennes, alors ? Nada, néant, que dalle : il n’y avait pas de vent ! Comme aujourd’hui.

Lire la suite

La catastrophe énergétique qui vient…

Que se passerait-il si les 300 passagers d’un Airbus découvraient en vol que leurs pilotes n’ont aucun diplôme de pilotage et qu’ils ne vont donc pas savoir poser l’avion ? C’est exactement la situation des Français avec le nucléaire, car les équilibres énergétiques et la quantité de CO2 (gaz carbonique) ne relèvent pas du domaine des opinions mais du domaine de la science.

Lire la suite

Le suicide électrique français

Deux mois après que M. Macron a fait fermer d’autorité deux réacteurs nucléaires à Fessenheim, l’EDF a dû relancer d’urgence les quatre centrales à charbon françaises. Quatre centrales équipées de cheminées qu’on a montées à 240 mètres, tant leur pollution est extraordinaire ; mieux vaut que les habitants n’en aient pas conscience. Votre vieux diesel, à côté, c’est petit bras.

Lire la suite

Une théorie monétaire moderne qui nous conduit à la pire des catastrophes

En France, la situation n’est pas brillante puisque le gouvernement drogue tout le monde avec de l’argent public emprunté au lieu d’entreprendre les nécessaires réformes structurelles. Les dépenses publiques vont représenter, en 2020, 63,6 % du PIB, contre 55,6 %, en 2019, chiffre le plus élevé de tout l’OCDE.

Lire la suite

L’Italie réclame l’annulation de sa dette…

L’air de rien, le gouvernement italien vient de jeter un énorme pavé dans la mare bruxelloise. Riccardo Fraccaro, secrétaire d’État à la présidence du Conseil, proche de Conte, vient de déclarer à l’agence Bloomberg que « la BCE devrait effacer les dettes contractées durant la crise du Covid, pour aider les nations à repartir du bon pied ».

Lire la suite

L’or et les réalités économiques se vengeront des illusions boursières

Le Dow Jones a franchi momentanément, pour la première fois, la barre des 30.000 points, à Wall Street. Depuis l’investiture de Donald Trump, le 20 janvier 2017, il a grimpé de plus de moitié. L’indice parisien est parti pour boucler son meilleur mois de novembre depuis plus de trente ans. Le sentiment dominant des boursiers, avec la probable nomination au Trésor de Janet Yellen, ancienne présidente de la Fed, est que des solutions vont être trouvées pour tous les problèmes des sociétés occidentales.

Lire la suite

Pourquoi le désastre économique épargne la République tchèque ?

Notre pays est empêtré dans une crise qui risque d’être mortelle. Notre budget est en déficit de plus de 130 milliards d’euros, pour 300 milliards de recettes, le taux de chômage est à 9 % et va sans doute s’envoler dans les mois qui suivent, nous dégringolons rapidement dans le classement des puissances industrielles, nous étions la quatrième puissance mondiale dans les années 2000, nous sommes désormais sixième et des augures économiques nous annoncent que nous descendrons à la dixième place en 2030. Bref, nous avons le sentiment d’un désastre économique total, d’un déclassement, d’une chute dans les abîmes et l’impression que ces résultats épouvantables sont l’apanage de l’Europe. Or, il n’en est rien : des pays de l’Union européenne tirent leur épingle du jeu et sont en plein boom économique.

Lire la suite

Vaccin ou pas, banqueroute à venir pour la France !

La Bourse de Paris s’est envolée de 7,57 %, lundi, après l’annonce d’une « efficacité à plus de 90 % » d’un vaccin contre le Covid-19 des groupes Pfizer et BioNTech. Il est possible d’obtenir, un jour, un bon vaccin suite aux nombreux travaux en cours, mais avec Pfizer, nous sommes en pleine « exubérance irrationnelle ».

Lire la suite