Après la présidence de Trump, l’UE veut réduire sa dépendance au dollar

La veille de l’investiture de Joe Biden, l’UE compte adopter un document directif prônant des mesures pour renforcer l’euro et rendre le marché financier européen plus indépendant vis-à-vis du dollar, relate le Financial Times le 16 janvier. Un tel document serait, principalement, la réaction de l’UE aux sanctions extraterritoriales de Trump.

L’UE, préoccupée par la prédominance du dollar sur les marchés mondiaux, particulièrement évidente sur fond de sanctions extraterritoriales imposées lors du mandat de Trump, envisage d’adopter une directive prônant des mesures pour minimiser la vulnérabilité financière européenne, rapporte le Financial Times le 16 janvier.

«Les années Trump ont mis en évidence nos vulnérabilités, et nous devons y faire face même s’il est parti», a déclaré un responsable de la Commission européenne, cité par le Financial Times, avant de préciser que l’UE voulait se donner les moyens d’être une puissance économique et financière «à la mesure» de sa taille.

La directive de la Commission européenne, dont le journal économique a pris connaissance, doit être adoptée le 19 janvier, la veille de la prestation de serment de Joe Biden avec qui l’UE compte entamer une nouvelle ère de relations transatlantiques, informe le média.

Lire la suite de cet article >>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *